La Tour Chinoise

La Tour Chinoise

Bâtie entre 1805 et 1808 par Christophe Doublat, receveur général des Finances du département des Vosges, la Tour Chinoise reliait son immeuble d’habitation et de bureaux du 19 rue d’Ambrail (l’ancienne Trésorerie) à son jardin privé : le parc du château… Fermée au public après la Seconde Guerre mondiale, son état s’est progressivement dégradé jusqu’à l’effondrement des restes de sa magnifique toiture en 1981. A l’occasion des Journées du Patrimoine, les 19-20 septembre 2010, une souscription conduite par la Fondation du Patrimoine a été officiellement lancée afin de soutenir ce chantier d’envergure.