À Épinal, à vélo, on réfléchit !

 À Épinal, à vélo, on réfléchit !


Pour sensibiliser le public à la sécurité routière à bicyclette, la Maison de l’Environnement et du Développement Durable organise une balade lumineuse à vélo dans les rues de la ville le vendredi 9 novembre à 18h00 au départ de la Place Georgin.

▶▶ Renseignements au 03 29 68 69 60

Rouler en vélo en ville durant l’hiver oblige les cyclistes à se rendre bien visibles des automobiles mais l’éclairage réglementaire ne suffit pas pour être bien vu, et donc pour rouler en sécurité. Petit rappel des obligations réglementaires du Code de la route tout d’abord : en ville ou sur une route la nuit (ou même de jour si la visibilité est insuffisante), un vélo doit disposer d'un équipement qui le rend visible des autres usagers. Il se compose de phares blancs ou jaunes à l’avant et rouges à l’arrière, de catadioptres (réflecteurs) blancs à l’avant, rouges à l’arrière, orange sur les roues et sur les pédales. Depuis 2008, le port du gilet jaune ou orange avec des bandes réfléchissantes hors agglomération ou lorsque la visibilité est insuffisante est également obligatoire. Une remorque accrochée au vélo doit elle aussi être équipée d'un catadioptre, voire d'un catadioptre de chaque côté si sa largeur dépasse 1,30 m.
Pourtant, alors que seulement 10 % des déplacements à vélo se font la nuit, ils entraînent 17 % des accidents mortels. Ils sont donc deux fois plus dangereux. Il est donc recommandé de s'équiper d’éléments réfléchissants tels que des bandes le long des pneus, d'une pince à vélo, d'adhésifs à coller sur le cadre, les garde-boue, la tige de selle et le guidon, et d’un brassard.